Publicité

"La vedette c'est pas vous, c'est la chaîne" : Raphaël Mezrahi révèle avoir été "viré" puis "interdit de Canal+" pendant 27 ans

Raphaël Mezrahi évoque son éviction de Canal+ au micro de Sophie Davant - Europe 1
Raphaël Mezrahi évoque son éviction de Canal+ au micro de Sophie Davant - Europe 1

Invité sur le plateau de "Sophie et les copains" sur Europe 1, l'humoriste, qui a piégé de nombreuses stars, a révélé avoir été subitement écarté du groupe de la chaîne cryptée, sur laquelle il a désormais sa propre petite chaîne.

C'était le roi de la farce, celui qui a piégé de nombreuses personnalités. À l'occasion de sa "Nuit de la déprime" aux Folies Bergères à Paris, Raphaël Mezrahi était l'invité de Sophie Davant dans son émission "Sophie et les copains" sur Europe 1 ce jeudi 18 janvier. ⁠ Dans les années 90, l'humoriste s'est fait connaître du grand public en piégeant des célébrités lors de fausses interviews totalement absurdes. Des canulars qui était d'abord diffusés sur TF1 dans l'émission "Osons" de Patrick Sébastien puis dans "Nulle part ailleurs" sur Canal+. Pourtant, malgré son succès, le comédien avait été assez rapidement évincé de la chaîne.

"J'ai été interdit de Canal"

"Alors est-ce qu'on a des chances de revoir des interviews de personnalités ?" l'a interrogé Sophie Davant. "J'ai la chance avec le groupe Canal d'avoir créé mon 'corner', parce que ça s'appelle comme ça et pas l'équivalent français, j'ai ma chaîne de télé dedans au sein de MyCanal, et donc on a injecté il y a deux mois aujourd'hui, 150 interviews dont 30 que personne n'a jamais vues, mais même moi parce que ça n'a jamais été monté" a-t-il d'abord expliqué. "Et pourquoi ça n'a jamais été monté ?" relance alors l'animatrice. "Parce que Canal à l'époque, moi ça marchait très très bien, ils m'avaient convoqué, ils m'ont dit 'Vous voulez vous dire une chose, c'est que la vedette c'est pas vous c'est la chaîne' et ils m'ont viré. Donc moi je ne fais pas d'esclandre, je...

Lire la suite


À lire aussi

"C'est bien chez moi aussi non ?" : Le clin d'oeil d'Emilie Tran-Nguyen à l'équipe de "C à vous" face à Bertrand Chameroy sur franceinfo
"TPMP" : Le blogueur Aqababe condamné à de la prison avec sursis pour avoir menacé de mort Guillaume Genton
"C'est vous qui me dites..." : Après avoir demandé l'avis de ses fans, Inès Reg rejoint la prochaine saison de "Danse avec les stars" sur TF1