Vaste coup de filet contre le piratage de cartes bancaires

Les gendarmes spécialistes de cybercriminalité ont procédé mardi 5 février au matin à un vaste coup de filet contre un réseau de piratage de cartes bancaires sur internet, interpellant 22 personnes dans toute la France, a annoncé la gendarmerie.

Les personnes interpellées sont soupçonnées de s'être procuré, sur des forums internet dédiés à ce genre de fraudes, des numéros de cartes bancaires leur permettant de faire des achats sur la Toile, ou des pistes magnétiques (ou "dumps") capturées illégalement et utilisées pour effectuer des retraits aux distributeurs de billets, a dit la gendarmerie.

Elles sont soupçonnées aussi d'avoir revendu les numéros de cartes bancaires sur internet et acheté des "dumps" pour fabriquer, pour leur utilisation propre ou celle de complices, de fausses cartes qu'elles encodaient elles-mêmes.

Le préjudice s'élève à plus de six millions d'euros.

Mardi matin, 133 gendarmes, dont 35 spécialisés, ont interpellé 22 personnes dans le Gard, l'Hérault, l'Isère, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, le Rhône, la Seine-et-Marne, la Haute-Vienne, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, la Guadeloupe et Paris.



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Vaste coup de filet contre le piratage de cartes bancaires
Web-escroqueries, pédopornographie... Comment alerter la police ?
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.