Publicité

"Tu vas oublier les magazines..." : Antoine Dupont trop dispersé ? Un personnage puissant le recadre

Alors qu'Antoine Dupont a déjà fait son retour sur les terrains après la Coupe du monde, son niveau de jeu ne semble pas convenir à tout le monde. Une personnalité bien connue des amoureux de rugby a tenu à tirer la sonnette d'alarme, critiquant les choix de vie du capitaine des Bleus.

Si Antoine Dupont vient d'être élu meilleur joueur du Top 14 pour la deuxième année consécutive, le niveau de jeu du demi de mêlée ne convainc pas tout le monde. Considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs joueurs de la planète depuis plusieurs saisons, le sportif de 27 ans a encore été un élément essentiel du jeu du XV de France lors de la Coupe du monde de rugby. Blessé sévèrement à la mâchoire, il n'a pas pu être à 100% de ses capacités lors du quart de finale perdu face à l'Afrique du Sud. Parti en vacances en Indonésie pour se ressourcer, Antoine Dupont est revenu assez vite dans son club, le Stade toulousain, où il a déjà repris la compétition.

Malgré les efforts du gamin de Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées), un personnage influent du rugby français n'a pas été tendre à son égard. Président du Racing club toulonnais de 2007 à 2020, Mourad Boudjellal continue de commenter l'actualité de son sport de coeur et il n'a pas été tendre avec le capitaine des Bleus. Connu pour ne pas mâcher ses mots, l'homme d'affaires de 63 ans a notamment critiqué les choix de vie de celui dont la notoriété a explosé ces dernières années. "Je trouve qu'Antoine Dupont, depuis qu'il a été médiatisé, ce n'est plus Antoine Dupont avec un "T," c'est Antoine Dupond avec un "D" comme dans Tintin. Ce n'est plus le vrai Antoine Dupont. Donc tu vas oublier les magazines et on retourne au turbin", a-t-il lancé dans sa chronique, Mourad de Toulon, sur Eurosport.

Mourad...

Lire la suite


À lire aussi

Antoine Dupont sorti de l'hôpital et de retour chez lui à Castelnau-Magnoac, les villageois très inquiets
Antoine Dupont la mâchoire fracturée, avec deux plaques et des vis : solution trouvée pour qu'il rejoue, avec des conditions
"C'est sans doute à ce moment-là que..." : Antoine Dupont transformé par un drame familial