"Tu vas la fermer": le député Olivier Serva se justifie et dénonce un "déni de démocratie"

Olivier Serva le 25 novembre 2022 sur BFMTV - BFMTV
Olivier Serva le 25 novembre 2022 sur BFMTV - BFMTV

"J’ai exprimé une souffrance", a justifié ce vendredi sur BFMTV Olivier Serva, député “Liberté, indépendants, Outre-er et Territoires" (Liot) de Guadeloupe.

La veille, lors d'une séance autour de la proposition de loi pour la réintégration des soignants non-vaccinés contre le Covid-19, Olivier Serva avait lancé "Tu vas la fermer" en direction de députés Renaissance qui l'interpellaient pendant son intervention.

Une réaction qui, dans la foulée, a beaucoup été commentée. La présidente du groupe Renaissance Aurore Bergé avait dans un premier temps prévu de demander une sanction mardi prochain, avant de finalement s'en remettre au bureau de l'Assemblée.

"En général, quand un député s’exprime, les autres l’écoutent, c’est la moindre des courtoisies, ce qui n’a pas été respecté", a déclaré le député ultramarin sur notre antenne, plaidant "un réflexe de langage".

Il a ajouté: "J’aurais pu lui dire ‘tais-toi’."

Les sanctions reléguées au second plan

Olivier Serva ne redoute pas d'éventuelles sanctions de l'Assemblée après son invective en plein hémicycle. "Ainsi soit-il, ce n’est pas ma préoccupation première", a-t-il réagi. Pour lui, le fond l'emporte sur la forme, et le débat sur la réintégration des soignants non-vaccinés devrait monopoliser l'attention.

Lors de son intervention, il dénonçait les techniques employées pour ralentir les débats et avait ensuite dénoncé des "subterfuges petits". "Vous salissez la démocratie avec vos bassesses, vous êtes minoritaires, acceptez-le", avait-il lancé.

Ce vendredi, il a ajouté: "Je déplore plus généralement ce déni de démocratie."

Le député guadeloupéen a tenu à rappeler qu'il venait "de pays où nous avons 40% de personnes vaccinées" et que "1500 personnes en Guadeloupe" seraient actuellement concernées par cette suspension des personnels soignants non-vaccinés contre le Covid-19. Un chiffre qu'il n'a cependant pas été en mesure de justifier.

Article original publié sur BFMTV.com