Variant BA.5 du Covid-19 : "Après le Portugal, les autres pays européens vont connaître leur sixième vague"

Le variant BA.5 est désormais majoritaire au Portugal, après avoir frappé l'Afrique du Sud. Les autres pays européens, dont la France, ne devraient pas tarder à connaître leur sixième vague. Analyse avec le Pr Antoine Flahault, épidémiologiste et spécialiste de santé publique.

L'épidémie de Covid-19 repart en flèche au Portugal, où le variant BA.5 est devenu majoritaire. Peut-être les prémisses de contaminations à la hausse dans le reste de l'Europe. BA.5 représente désormais deux tiers des cas positifs au Portugal, tandis que 98,7% des cas en France sont encore imputables à BA.2. En quelques semaines, le nombre de cas positifs est remonté de moins de 8 000 à 30 000 cas par jour au Portugal (un pays qui compte 10 millions d’habitants, ndlr). Une sixième vague qu'analyse avec nous l'épidémiologiste Antoine Flahault, professeur de santé publique et directeur de l'Institut de santé globale à la faculté de médecine de l'Université de Genève.

Sciences et Avenir : Comment BA.5 a-t-il pu subitement devenir majoritaire au Portugal sans toucher le reste de l'Europe ?

Antoine Flahault : Avant d'arriver au Portugal, BA.5 s'est propagé en Afrique du Sud. Le pic de ce foyer a été atteint il y a quelques semaines, probablement à la fin de la première semaine de mai. Une vague assez importante mais dont l'impact reste assez modéré. Les contaminations sud-africaines sont en tout cas restées inférieures à ce que le pays avait connu avec des variants précédents. Un peu comme avec le premier sous-variant BA.1 d’Omicron, qui s'était largement propagé au Danemark fin décembre dernier avant de se répandre dans le reste de l'Europe, BA.5 a déclenché des foyers au Portugal. On ne sait pas encore exactement pourquoi le Portugal est le premier pays touché d’Europe, sûrement des personnes de retour d'Afrique australe. Le Portugal est aujourd’hui sentinelle pour l'Europe. Après un décalage temporel, les autres pays européens vont prendre la suite.

BA.5 est-il déjà présent en France également ?

Au Portugal, il s'agit bien d'une nouvelle vague. Mais nous n'avons pas un très bon aperçu de la situation en Europe de l'Ouest, à part au Royaume-Uni et au Danemark qui séquencent beaucoup leurs virus. Le Portugal bénéficie lui-aussi d'une bonne plateforme de séquençage. En[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles