Var : à Hyères, un dernier hommage à Christophe Dominici

Source AFP
·1 min de lecture
Devant l'église Saint-Louis à Hyères, le 4 décembre.
Devant l'église Saint-Louis à Hyères, le 4 décembre.

Les funérailles de Christophe Dominici ont eu lieu, vendredi 4 décembre, à Hyères, dans le Var, sa terre natale. Dès 10 heures, proches de la famille Dominici ou simples fans de rugby se sont relayés devant l'église de Hyères pour faire part de leurs condoléances et témoigner leur sympathie à l'enfant du pays en inscrivant un mot sur les registres mis à disposition par la mairie.

Des centaines de personnes, portant parfois une écharpe du Stade français avec lequel le joueur a été quintuple champion de France ou du Rugby Club toulonnais où il a commencé sa carrière professionnelle (1993-1997), se sont amassées devant les portes de l'église, encadrée pour l'occasion par deux immenses portraits de l'ancien joueur décédé brutalement le 24 novembre à l'âge de 48 ans. Comme un symbole, la pluie s'est invitée à l'arrivée du cercueil. Plusieurs salves d'applaudissements ont alors retenti avant que les 400 personnes présentes s'engouffrent dans l'église où « Domi » avait été baptisé.

À l'intérieur, le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte, l'ex-rugbyman Yann Delaigue et le joueur de Toulon Sergio Parisse ont pris tour à tour la parole. Toujours très ému, la voix tremblante, Bernard Laporte a salué « un combattant », un « homme entier, sincère, authentique et vrai », qui est « célébré depuis la semaine dernière dans le monde entier, d'Auckland à Twickenam ». Le président de la fédération s'est souvenu du regard « malicieux » et « vif » de celui [...] Lire la suite