Publicité

Val-de-Marne : Une tentative braquage de fourgon blindé à Champigny-sur-Marne, les auteurs toujours en fuite

Un fourgon blindé de la Brink’s a été braqué à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, ce lundi 15 janvier. Photo d’illustration d’un convoyeur de fonds devant son véhicule.
BERTRAND GUAY / AFP Un fourgon blindé de la Brink’s a été braqué à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, ce lundi 15 janvier. Photo d’illustration d’un convoyeur de fonds devant son véhicule.

FAITS-DIVERS - L’attaque a eu lieu tôt, aux alentours de 6 heures du matin ce lundi 15 janvier. Alors qu’un fourgon blindé de la Brink’s livrait une banque de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, un groupe d’individu s’en est pris aux spécialistes du transport de fonds.

À peine sortis du véhicule et alors que le jour n’était pas encore levé, les convoyeurs ont été attaqués par au moins deux braqueurs armés au niveau de la banque BCP, sur l’avenue Maurice-Thorez, selon les informations de BFMTV. Voici ce que l’on sait de ce braquage finalement évité.

• Des hommes lourdement armés

Les malfaiteurs avaient bien préparé leur coup et étaient armés d’« au moins une arme longue, de type fusil d’assaut », selon BFMTV. Plus précisément, le parquet de Créteil a déclaré que « les convoyeurs disent avoir été visés par des tirs d’armes automatiques, de type M16 », du nom du fusil standard de l’armée américaine.

Les convoyeurs, eux aussi armés pendant leur service, ont riposté. Aucun blessé n’est pour l’heure à déplorer. Après plusieurs manœuvres, le fourgon est parvenu à se sortir du piège tendu par les assaillants, rapporte Le Parisien. Le véhicule a pu faire demi-tour et est immédiatement rentré à son dépôt d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

• Les assaillants sont toujours en fuite

De leur côté, les braqueurs ont pris la fuite, laissant derrière eux quinze douilles sur le sol. Ils ont été recherchés par les autorités toute la matinée, mais restent pour l’heure introuvables et sont encore probablement armés.

La police n’a pour le moment communiqué aucun détail concernant leur profil. Les quartiers de Cœuilly et les Mordacs, sur la commune de Champigny-sur-Marne, à une petite dizaine de kilomètres de Paris, ont été bouclés par un important dispositif policier.

• Une enquête a été ouverte

Le parquet de Créteil a indiqué avoir ouvert une enquête « pour tentative d’homicide en bande organisée, tentative de vol avec arme en bande organisée et association de malfaiteurs ». Il a également saisi les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne. Leur travail doit permettre d’identifier les conditions du braquage : le nombre de malfaiteurs, les armes en leur possession, le nombre de coups de feu tirés.

À voir aussi sur Le HuffPost :

En Normandie, un chasseur de 29 ans a été retrouvé mort dans les marécages, après 48h de recherches

Miss America 2024 : Madison Marsh va devenir pilote de chasse, en plus d’étudier à Harvard