Publicité

Valérie Pécresse retire le prix Simone-Veil à Zineb El Rhazoui

La journaliste a, depuis le début de la guerre Israël-Hamas, pris position en faveur de la cause palestinienne.  - Credit:JOEL SAGET / AFP
La journaliste a, depuis le début de la guerre Israël-Hamas, pris position en faveur de la cause palestinienne. - Credit:JOEL SAGET / AFP

La nouvelle est tombée en tout début d'après-midi, ce dimanche. Valérie Pécresse a annoncé sur X (ex-Twitter) retirer le prix Simone-Veil à l'écrivaine Zineb El Rhazoui. La présidente de la région Île-de-France, « en accord avec les ayants droit de Simone Veil », a pris la décision de lui reprendre cette récompense accordée en 2019. Comme elle le précise, « ce prix est décerné chaque année par la Région Île-de-France à une femme francilienne particulièrement méritante, qui incarne l'héritage de Simone Veil ».

Les motivations de cette décision s'expliquent par les « récentes déclarations » de l'ancienne journaliste de Charlie Hebdo « quant aux tragiques événements survenus en Israël et dans les territoires palestiniens depuis le 7 octobre ». Zineb El Rhazoui avait notamment retweeté un post faisant un parallèle « entre Auschwitz et la riposte israélienne contre les terroristes du Hamas à Gaza ».

Pourquoi j’ai decidé, en accord avec les ayant droits de Simone Veil, de retirer, au nom de la Région @iledefrance, le prix Simone Veil à Zineb El Rhazoui. ⤵️ pic.twitter.com/rv78OpeyfX

— Valérie Pécresse (@vpecresse) December 10, 2023

Ses déclarations, selon Valérie Pécresse, sont « outrancières et choquantes, elles ont terriblement meurtri nos compatriotes qui ont vécu la barbarie de la Shoah. Elles ne nous semblent absolument pas conformes au message de paix porté toute sa vie par Simone Veil ».

À LIRE AUSSI Ce que veut dire le soutien de Zineb El Rhazoui à M [...] Lire la suite