Publicité

Valérie Damidot victime de remarques grossophobes à l'époque de D&Co : "46, c'est gros ?" (EXCLU)

Valérie Damidot en interview exclusive pour Purepeople. - Purepeople

Valérie Damidot a entamé un régime avec Weightwatchers il y a quelques mois. L'animatrice a déjà obtenu de jolis résultats... mais certainement pas pour faire plaisir à ses détracteurs grossophobes !

Il fut un temps où tout le monde la regardait, sur M6, alors qu'elle rénovait les maisons les plus mal décorées de France. En 2016, Valérie Damidot avait sauté le pas, d'une chaîne à l'autre, pour se lancer dans l'aventure Danse avec les stars, lors de la 7e saison du programme diffusée sur TF1. Mais sa participation n'avait pas été accueillie d'un très bon oeil, pour des raisons évidemment stupides : elle avait été victime d'une vague éhontée de grossophobie tout au long de sa participation. Thierry Ardisson, lui-même, s'était moquée d'elle, prétendant craindre pour la santé de son partenaire de danse Christian Millette.

"46, c'est gros ? Le problème est là !"

En apprenant qu'elle était la cible de pareils ragots, Valérie Damidot avait préféré prendre la chose à la légère et elle s'était rendue sur le plateau de Thierry Ardisson pour effectuer un portée à la grâce folle, clouant ainsi quelques becs. Malheureusement, la grossophobie a toujours plané au-dessus de la tête de la maman de Roxane et Norman, bien avant, même, qu'elle ne se tente à la valse ou au paso doble. "Quand j'étais, au début, sur D&Co, il y a toujours des marques qui veulent prêter des fringues aux animateurs. Et les gens disaient :'Ha ben non, Damidot elle est trop grosse, on ne peut rien lui prêter', se souvient-elle. Mais je faisais du 46. 46, c'est gros ? Le problème est là !"

Ce n'est pas aux...Lire la suite

À lire aussi

Richard Gasquet : Sa nouvelle compagne irrésistible dans le plus simple appareil
Ces signes astrologiques sont meilleurs en entretien d'embauche... Et un en particulier !
Charlotte Gainsbourg passée tout près de la mort : "Longue perdition" après un grave accident

VIDÉO - La Minute de Valérie Damidot