Valérie Damidot se confie sur ses avortements : « Le médecin m’a bien culpabilisée »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Oui j’ai avorté ». Tel est le titre du dossier publié dans le dernier numéro de Causette. Le magazine féministe a donné la parole à 13 personnalités qui racontent à cœur ouvert leur avortement. Parmi les personnalités interrogées figurent la comédienne Juliette Arnaud, la chanteuse Emily Loizeau, l’animatrice Enora Malagré, la star de Capitaine Marleau Corinne Masiero ou encore l’animatrice Valérie Damidot. Cette dernière a livré un touchant témoignage sur les deux IVG qu’elle a subis.

Sa première grossesse non désirée est arrivée lorsqu’elle n’avait que 20 ans. « Je n'étais pas prête à être maman. J'ai avorté sur mon lieu de vacances. C'était il y a 36 ans », s’est souvenue Valérie Damidot en soulignant que le médecin qui devait s’occuper d’elle « comprenait ses raisons ». Mais le jour de l’IVG, celle qui n’était alors qu’une jeune adulte a été confrontée à un autre praticien bien moins compréhensif. « Son remplaçant m'a bien culpabilisée. 'T'es sûre ? C'est un enfant, là. Et c'est irréversible.' A la sortie, je me suis dit : 'T'es là pour commettre un acte médical, pas pour me dire que ça va finir à la poubelle, enfoiré' », a-t-elle confié dans Causette.

À lire également

Valérie Damidot (Le... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles