Vaccins : Pfizer doit « honorer ses engagements » de livraisons

Source AFP
·1 min de lecture
Clément Beaune veut que Pfizer livre la quantité prévue de flacons. 
Clément Beaune veut que Pfizer livre la quantité prévue de flacons.

C'est le sujet épineux et polémique de ces derniers jours pour la stratégie vaccinale de nombreux pays. Le laboratoire américain Pfizer, qui a développé avec l'allemand BioNtech l'un des deux premiers vaccins contre le Covid-19 autorisés en Europe, considère désormais que chaque flacon contient six doses, contre cinq auparavant. Le groupe prévoit donc de livrer moins de flacons à ses clients. Une décision qui provoque des remous. Le secrétaire d'État français aux Affaires européennes Clément Beaune a demandé, vendredi, au laboratoire américain Pfizer de respecter l'accord initial. « Les livraisons se font en flacons. Le sujet du nombre de doses par flacon ne change rien pour l'industriel. Il doit honorer ses engagements », a-t-il déclaré sur la chaîne d'information en continu BFM TV.

Le groupe considère qu'il va tenir ses engagements de livraison « conformément aux commandes qui ont été passées ». Or, « celles-ci ont toujours été basées sur un nombre total de doses et non de flacons ». Mais obtenir six doses, et non cinq, par flacon peut se révéler compliqué. Selon la notice du vaccin de Pfizer-BioNTech, pour y arriver il faut une seringue avec un « espace mort » très faible (moins de 35 microlitres). L'« espace mort » est le volume qui reste dans la seringue une fois que son piston est complètement enfoncé. L'idéal est d'utiliser une seringue sertie (dont l'aiguille n'est pas détachable). Or, ce n'est pas celle dont les soignants sont équipés de manière st [...] Lire la suite