Vaccin russe "Spoutnik V" : vers une distribution en France ?

·1 min de lecture

Alors que la campagne de vaccination prend du temps en France, le vaccin russe Spoutnik V, conçu par le Centre national d’épidémiologie et de microbiologie de Gamaleya, va finalement être étudié par l’Agence européenne des médicaments (AEM), selon un calendrier qui pourrait être moins long que d'habitude. Les autorités russes visent une mise sur le marché le plus rapidement possible.

Le vaccin Spoutnik V avait été homologué en Russie dès le 11 août, avant même le lancement de la phase 3, ce qui avait suscité des critiques, y compris par l'OMS. Son porte-parole Christian Lindmeier avait alors indiqué que la Russie n'avait rien transmis "d'officiel". "Entre trouver ou avoir la possibilité d'avoir un vaccin qui fonctionne et avoir franchi toutes les étapes, il y a une grande différence", avait-il indiqué.

Vaccin Spoutnik V : une efficacité supérieure à 90 %

Mais depuis les résultats, concluants, de l’essai de la phase 3 menés sur près de 20 000 personnes et publiés dans la revue médicale The Lancet au mois de février, le vaccin Spoutnik V intéresse les européens, au départ sceptiques. Le vaccin serait en effet efficace à 91,6 % contre le Covid-19. Il serait par ailleurs particulièrement efficace contre les formes graves. Cela dit, son efficacité serait moins convaincante chez la tranche d’âge 18-30, et chez les femmes en général, comme le souligne le Vidal.

Le 2 février, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 6 mars : chiffres, annonces
Docteur, j'ai mal au cou
Cannabis médical : l'expérimentation va démarrer avant la fin mars
La perte d'odorat, un signe précoce de maladie d'Alzheimer ?
Covid-19 : les personnes du groupe sanguin A ont plus de risques