Vaccin contre la variole du singe : qui est concerné par la vaccination ?

La multiplication des cas de variole du singe (ou Monkeypox), dans plusieurs pays, notamment en France, ont conduit la Direction générale de la santé à saisir en urgence la Haute autorité de santé (HAS) afin de préciser la stratégie vaccinale à mettre en œuvre pour réduire la transmission interhumaine du virus.

Dans un avis rendu le mardi 23 mai, la HAS recommandait ainsi la mise en œuvre d'une stratégie vaccinale dite "réactive", c'est-à-dire non pas en prévention, mais uniquement lorsque la personne a été en contact avec une personne infectée, et lorsque ce contact est considéré "à risque", ce qui inclus les professionnels de santé exposés sans mesure de protection individuelle. Dans le cas particulier où les personnes contacts à risque sont des patients immunodéprimés, "une vaccination antérieure par un autre vaccin antivariolique ne modifie pas le schéma vaccinal initialement recommandé dans cette population, soit 3 doses d'Imvanexors de l'épidémie qui a touché les Etats-Unis en 2003, parmi les 35 cas confirmés en laboratoire, 11 étaient des enfants âgés de 6 à 18 ans, dont 2 ont développé une forme sévère de la maladie. Aussi la HAS s'est-elle penchée sur la possibilité de vacciner les enfants.

Elle propose que la vaccination réactive des enfants de moins de 18 ans exposés et possiblement plus susceptibles de développer des formes sévères de la maladie, en particulier les plus fragiles et les immunodéprimés. soit "envisagée (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Piqûre d'aoûtat : comment la reconnaître ? Que faire ?
Covid : les symptômes de Omicron BA.5 seraient plus intenses, voici la liste des plus fréquents
Variole du singe : symptômes, transmission, 183 cas en France
VIH : un vaccin à injection unique pour faire disparaître le virus ?
Covid-19 : aurons-nous une nouvelle vague BA.5 cet été ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles