Selon l'ANSM, pas de lien établi entre vaccin anti-Covid et troubles menstruels

·1 min de lecture

Alors qu'une étude soulignait un potentiel lien entre modifications des menstruations et vaccin anti-Covid, après une enquête, l'ANSM déclare que cela ne serait pas lié.

Récemment, une enquête menée par la Haute Autorité de santé a souligné qu'il y avait un certain nombre de cas de troubles menstruels survenus après la vaccination, avec Moderna (36 cas sur 6,4 millions d'injections) et Pfizer (229 cas sur 53 millions d'injections). Suite à cela, l'ANSM avait classé cette suspicion d'effet secondaire comme "signal potentiel", après avoir recensé environ 300 cas. Après les avoir étudié, l'Agence a tranché et estime qu'aucun lien ne peut être fait "à ce jour", entre troubles menstruels et vaccin.

Des modifications du cycle menstruel courantes et bénignes

"Ce signal potentiel va être porté au niveau européen" expliquait le communiqué de l'ANSM concernant cet effet secondaire du vaccin, ayant un impact sur les menstruations des personnes ayant reçu une ou deux doses de Pfizer ou Moderna. Le Comité d'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (Prac) avait alors été saisi, concluant que les deux éléments ne pouvaient être reliés pour l'heure. Selon le Comité, stress, fatigue peuvent être à l'origine de ces bouleversements. Il précise par ailleurs que voir les règles modifiées est très fréquent : cela "peut survenir sans lien avec un problème médical", précise-t-il.

De son côté, l'ANSM conseille de consulter un médecin en cas de troubles menstruels. Mais garde sa ligne de conduite quant à ces potentiels effets qui, dans tous les cas, ne sont pas "graves", ni même inquiétants : on parle de règles (...) 

Lire la suite sur Topsante.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

DIRECT Covid-19 en France ce 10 août : chiffres, annonces
Piqûres d'insectes : quelles complications, quel traitement ?
Comment éviter l’otite durant la baignade ?
Les personnes immunodéprimées auront droit à un traitement complémentaire anti-Covid
En regardant beaucoup la télévision, vous avez plus de risques de faire de l'apnée du sommeil

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles