Publicité

Vacances : voici les destinations européennes préférées des touristes du monde entier

La France se signale par ses goûts singuliers par rapport au reste du monde.

Vacances : quelles sont les destinations européennes préférées des touristes du monde entier ? (Crédit : Getty Images)

Pour les touristes du monde entier, l’Europe sera à n’en pas douter une destination de choix cet été. Petit par sa taille, le Vieux continent regorge de trésors et de paysages à couper le souffler. D'ailleurs, l’agence de voyage britannique CV Villas s’est amusée à analyser les données Google de 185 pays du monde pour connaître leurs goûts et leurs destinations européennes préférées pour les vacances. Attention, les régions hors UE (Suisse, Norvège, Grande-Bretagne…) ne sont pas comptabilisées dans cette étude.

Santorin fait rêver un quart de la planète

Petite devinette avant de dérouler les choix des habitants du monde entier : quel point commun entre la France, l’Albanie et le Pérou ? Il s’agit des trois seuls pays à avoir plébiscité l’île grecque de Corfou pour leurs vacances. Surnommé "l’île émeraude", ce joyau méditerranéen a été placé en tête par seulement trois pays sur 185. Sur les 106 destinations européennes incluses dans l’étude, c’est une autre île grecque qui tire (largement) son épingle du jeu : Santorin.

À LIRE AUSSI >> Vacances : attention à cette erreur fréquente qui favorise les cambriolages

Situé dans l'archipel des Cyclades, au beau milieu de la mer Méditerranée, l’endroit surpeuplé l’été est surtout réputé pour ses maisons blanches et bleues perchées au sommet des falaises. Des États-Unis à la Colombie en passant par la Mongolie, l’Afrique du Sud et l’Arabie saoudite, ce paysage de carte postale fait rêver le monde entier. Santorin arrive en tête des recherches dans 47 pays au total, soit un quart des États passés au crible. Outre Santorin et Corfou, Kos, Mykonos, la Crète et Zante figurent, elles aussi, au palmarès des destinations de vacances européennes les plus populaires au monde.

Corfou, la destination européenne préférée des Français selon l'étude (Crédit : Getty Images)
Corfou, la destination européenne préférée des Français selon l'étude (Crédit : Getty Images)

Zéro pointé pour la France

Seules l’Espagne et l’Italie parviennent à rivaliser avec la Grèce. Grâce à sa vie nocturne trépidante, Ibiza a notamment conquis le coeur des Néerlandais, des Portugais, des Argentins et des Brésiliens et de vingt-trois autres pays. Moins bruyante mais tout aussi attrayante, Tenerife est la destination européenne la plus recherchée en Allemagne, en Irlande, en Belgique et en Roumanie. Contrairement à Ibiza qui séduit tous les continents, Tenerife plaît quant à elle beaucoup plus aux Européens qu'au reste du monde. Les Irlandais sont les seuls au monde à faire de Lanzarote, l'île la plus à l'Est de l'archipel des Canaries, leur choix numéro un.

À LIRE AUSSI >> Voici les 10 pays les moins touristiques au monde

Première destination touristique mondiale, la France se signale par un zéro pointé. Si l’étude ne dit rien des sites présélectionnés pour l’étude, nul doute que Paris, la Provence ou encore la Corse devaient figurer dans cette liste. L’Italie a la cote grâce à la Sicile, l’endroit numéro un en Europe pour les Suisses, les Égyptiens et les Libanais. Les habitants du Danemark et du Liechtenstein préfèrent le charme de la Sardaigne. Au Japon et en Andorre, c'est plutôt la Toscane qui recueille tous les suffrages.

Santorin (Grèce) / destination préférée dans 47 pays

Santorin (Crédit : Getty Images)
Santorin (Crédit : Getty Images)

Ibiza (Espagne) / destination préférée dans 29 pays

Ibiza (Crédit : Getty Images)
Ibiza (Crédit : Getty Images)

Tenerife (Espagne) / destination préférée dans 18 pays

Tenerife (Crédit : Getty Images)
Tenerife (Crédit : Getty Images)

Sicile (Italie) / destination préférée dans 7 pays

Sicile (Crédit : Getty Images)
Sicile (Crédit : Getty Images)

Corfou (Grèce) / destination préférée dans 3 pays dont la France

Corfou (Crédit : Getty Images)
Corfou (Crédit : Getty Images)

VIDÉO - Comment l'Europe peut-elle se tourner vers un tourisme plus durable ?