A quoi va ressembler l'hommage à Samuel Paty?

·1 min de lecture
Un portrait de Samuel Paty est affiché sur la façade de la mairie de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, le 3 novembre 2020 - Thomas COEX © 2019 AFP
Un portrait de Samuel Paty est affiché sur la façade de la mairie de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, le 3 novembre 2020 - Thomas COEX © 2019 AFP

Les commémorations du premier anniversaire de la mort de Samuel Paty, le 16 octobre 2020, auront lieu ce vendredi. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, en a détaillé le contenu sur BFMTV-RMC.

"Une plaque commémorative sera inaugurée samedi au ministère (de l'Education, NDLR). Les commémorations auront également lieu demain en fin d'après-midi dans les établissements scolaires", a précisé le patron de la rue de Grenelle.

Sanctionner les perturbations

Minute de silence, débats en classe, projection de documentaires autour de la laïcité... Charge aux équipes pédagogiques de décider du déroulé de cet hommage.

"Les établissements ont la liberté de s'organiser. Cela pourra prendre la forme d'échange, de discussion. C'est l'occasion de parler de la place du professeur, du savoir, a encore expliqué le ministre. Il a également tenu à préciser que "les éventuelles perturbations seront sanctionnées".

Monument et stèle

Dans le collège où enseignait Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), les élèves et les professeurs se réuniront, tandis que les parents seront présents devant l'établissement scolaire, au grand dam des fédérations des parents d'élèves locales.

Tous les habitants de la ville sont d'ailleurs appelés à se réunir à 15h place de la Liberté. À cette occasion, le maire Laurent Brosse dévoilera un monument en forme de livre évoquant la libre expression.

La stèle érigée en mémoire de l'enseignant devant le collège, sera, elle, achevée au mois de novembre. La famille de Samuel Paty rencontrera également Jean Castex et Emmanuel Macron samedi.

Un square Samuel-Paty sera en outre inauguré samedi face à la Sorbonne, à Paris, lors d'une cérémonie que la mairie de Paris veut simple et recueillie.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles