Publicité

"On va me prendre pour une folle" : Nathalie Marquay raconte les signes que lui enverrait Jean-Pierre Pernaut

Il était l’amour de sa vie, Jean-Pierre Pernaut l’a rendue heureuse pendant vingt ans, Nathalie Marquay-Pernaut fait face au manque de son mari depuis prés de deux ans. Le 2 mars 2022, le journaliste s’est éteint à l’âge de 71 ans. Celui qui a présenté le JT de 13h pendant 33 ans avait dû faire faire à plusieurs AVC et à un cancer du poumon après un premier cancer de la prostate diagnostiqué en 2018. Miss France 1987 vient de sortir un livre intitulé Un signe de toi, Son âme guide mes pas (éd. Guy Trédaniel). Elle se confie notamment sur la relation qu’elle garde aujourd’hui avec son défunt mari. Malgré la mort, elle en a l’intime conviction : il demeure encore présent à ses côtés. Ce dimanche 14 janvier, sur TF1, Nathalie Marquay-Pernaut s’est confiée dans le portrait de Sept à Huit. Face à Audrey Crespo-Mara, la maman de Lou et Tom a prétendu recevoir régulièrement des signes de Jean-Pierre Pernaut. "Je suis persuadée. Et puis, j’ai des preuves", a-t-elle lancé avant de détailler un signe reçu en pleine nuit. "Par exemple, à quatre heures du matin, la télé qui s’allume. Je suis quelqu’un de très terre-à-terre. Je me dis que j’ai dû m’allonger sur la télécommande. Donc je prends la télécommande, j’éteins. Je me rendors. Elle se rallume. Et là, rebelotte et là, je commence à éclater de rire. Je dis : ‘Jean-Pierre, il est quatre heures du matin ! J’ai envie de dormir’", a-t-elle expliqué, persuadée (...)

Lire la suite sur Closer

Valérie Bègue dans l’angoisse : “La situation est terrifiante”, sa famille affronte le cyclone Belal à La Réunion
Annabelle Belmondo maman : elle partage un cliché de son superbe bébé aux cheveux noir de jais et au doux prénom
Mary de Danemark : ce subtil message caché sur la tenue de la nouvelle reine passé inaperçu
Disparition d'Emile au Vernet : "ça ne sert plus...", un acteur des recherches sort du silence
Un soignant maltraitait une résidente de 91 ans, les détails sont atroces