Publicité

Vœux de Macron aux Armées : deux militaires font un malaise pendant le discours du président

POLITIQUE - « Je crois qu’il faut aider. » Deux militaires ont fait un malaise pendant les vœux d’Emmanuel Macron aux Armées ce vendredi 19 janvier à Cherbourg-en-Cotentin, dans la Manche.

Alors que le président de la République dissertait sur le rôle des militaires pour « 2024, une année de fierté avec l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques à Paris, Marseille, en Polynésie », une jeune femme présente derrière lui s’est manifestement sentie mal. Elle a commencé à tituber, soutenue par une gendarme.

Emmanuel Macron s’est interrompu quelques secondes, pour permettre l’intervention des secours, avant de se montrer rassurant : « Je vous rassure, c’est un malaise vagal. Cela ne devrait pas être grave. Je disais l’importance de la mission Sentinelle, je ne pense pas que ce soit les causes de ce malaise. »

Même scène, ou presque, moins de quinze minutes plus tard. Une autre jeune femme présente dans le champ de la caméra, derrière le président de la République et aux côtés de membres de la Gendarmerie ou de la Marine nationale a quitté la scène à son tour, visiblement victime d’un malaise elle aussi. Elle a été prise en charge par les secours. Le chef de l’État a pu conclure son discours en souhaitant aux armées une année de « résolution, de détermination et de fierté. »

À voir également sur Le HuffPost :

Gabriel Attal a reçu LR et le RN à Matignon : ce qui ressort de ces premiers échanges

Emmanuel Macron veut limiter l’accès des jeunes aux écrans, voici quelques idées