LA VÉRIF - Emmanuel Macron est-il le président qui a le plus augmenté les effectifs de magistrats ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Eric Dupond-Moretti affirme que c'est sous le quinquennat d'Emmanuel Macron que le nombre de magistrats a le plus augmenté. - Ludovic MARIN
Eric Dupond-Moretti affirme que c'est sous le quinquennat d'Emmanuel Macron que le nombre de magistrats a le plus augmenté. - Ludovic MARIN

Le garde des Sceaux est catégorique: le nombre de magistrats est en augmentation constante depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron. Et ces postes n'ont jamais été aussi nombreux sous ses prédecesseurs, François Hollande et Nicolas Sarkozy.

"Dans cette mandature, nous avons 650 magistrats de plus. Au mois de septembre nous comptions 9090 magistrats. Sous François Hollande, c'était 27 magistrats [pendant la mandature, ndlr] de plus. Sous Nicolas Sarkozy, c'était 102 magistrats de moins. Vous voyez la différence", a affirmé mardi soir sur BFMTV Eric Dupond-Moretti.

663 magistrats supplémentaires depuis 2017?

En effet, d'après les chiffres du ministère de la Justice, au 1er janvier 2017 - soit juste avant l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée - 8427 magistrats étaient en poste. Quatre ans plus tard, au 1er janvier 2021, on en compte 9090, comme l'expose le garde des Sceaux. Des données qui ne sont toutefois pas partagées par le Syndicat de la magistrature.

Selon l'organisation, ce ne sont pas 663 postes de magistrats supplémentaires depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à la présidence, mais 400 de plus qu’au début du quinquennat. S'il existe un delta entre ces deux sources, la tendance à la hausse du nombre de postes se confirme néanmoins.

Plus de postes que sous les précendents mandats?

Par ailleurs, les chiffres du ministère de la Justice confirment également qu'Emmanuel Macron est le président à avoir le plus accru le nombre de magistrats en place. Sous Nicolas Sarkozy, entre 2008 et 2012, le nombre de magistrats a chuté de 8544 à 8442, soit une baisse de 102 postes. Sous François Hollande, il a augmenté mais dans une moindre mesure que sous Macron, passant de 8407 2013 à 8427 en 2017. Une version toutefois contestée par le Syndicat de la magistrature, marqué à gauche.

"Sous François Hollande, on a eu plus de création de postes de magistrats que ça, soutient Sophie Legrand, secrétaire générale de l'organisme. On a eu des budgets importants notamment en 2016 et 2017. En revanche, sous Sarkozy on a effectivement vu les effectifs largement diminuer et ça a été extrêment compliqué à rattraper. On parvient tout juste aujourd'hui à résorber la vacance qui était liée à ces diminutions", explique-t-elle.

Les chiffres avancés par Eric Dupond-Moretti ne crééent donc pas l'unanimité mais il y consensus pour dire que c’est bien sous Emmanuel Macron que le nombre de magistrats a le plus augmenté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles