Publicité

Vélo et entreprise : votre employeur est-il en règle ?

rue de rivoli pleine de vélos et de trottinettes
rue de rivoli pleine de vélos et de trottinettes

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous rendre sur notre lieu de travail à vélo. Sont vantées un peu partout les mille et unes vertus du vélo. Le vélo, c’est bon pour le moral, bon pour la santé, c’est bon pour les salariés (et pour la planète of course). Maintenant si nous avons mis le pied non pas à l’étrier, mais la pédale, qu’en est-il côté employeurs ? Quelles sont les règles et obligations qui ont transformé, ou pas, les services RH en cyclofficines ? Et qu’est-ce que vous pouvez demander à votre employeur ? Plus de frites à la cantine, plus de places de stationnement ?

Avant de commencer, quelques précisions. L’article n’a pas vocation à être exhaustif. Il existe de nombreuses spécificités. Nous n’avons pas traité par exemple les obligations de l’employeur dans le cadre d’une entreprise de livraison à vélo, ni la question de la responsabilité en cas d’accident (pendant le travail ou lors du trajet domicile-bureau). Mais vous aurez tout de même l’aperçu qu’il faut pour connaître vos droits.

Pour aller plus loin

Le Trek Allant+ 6 dans toute sa relative splendeur // Source : Numerama
Le Trek Allant+ 6 dans toute sa relative splendeur // Source : Numerama


Quels sont les meilleurs vélos électriques à acheter en 2024 ?

Quelles sont les obligations des entreprises en matière de stationnement vélo ?

Selon le Code de la construction et de l’habitation, l’installation des infrastructures pour stationner en toute sécurité

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Photo de François-Xavier Chamoulaud sur Unsplash // Source : <a href="Photo de François-Xavier Chamoulaud sur Unsplash ">URL