Véhicules d'occasions, un tiers des français victimes d'arnaques

Véhicules d'occasions, un tiers des français victimes d'arnaques
![CDATA[]]

Le marché de l'occasion est en plein boom en France depuis quelques mois. Avec la pénurie de véhicules neufs et l'inflation sur les prix, les Français se tournent de plus en plus vers les véhicules d'occasions. Selon l'entreprise AAA Data, 2 280 000 véhicules ont changé de main depuis le début de cette année. Avec à chaque fois la part de risques qui accompagne ces transactions. C'est que nous révèle l'étude menée par l'application Odopass sur les tromperies à la revente présentes sur le marché des véhicules d'occasions.

Véhicules d'occasions, les arnaques encore nombreuses

C'est la grande crainte des automobilistes lors d'un achat d'un véhicule d'occasion. Être victime d'une arnaque ou d'une mésaventure mécanique avec la voiture. Vice caché, trucage au compteur ou encore défaut d'entretien, voilà autant de mauvaises surprises que rencontrent bon nombre d'acheteurs en France. Selon l'étude menée par l'application Odopass, 37,5 % des Français acquéreurs de véhicules de seconde main ont déjà été confrontés à un problème.

Dans le détail, 13,4 % expliquent avoir été victime d'un vice-caché. Il s'agit là de la mésaventure la plus rencontrée en France lors de transactions de véhicules d'occasions. Parmi les autres soucis rencontrés, 5,1 % des Français expliquent avoir été victimes d'un trucage du kilométrage de la voiture, et 4,7 % ont été trompé par un défaut d'entretien du véhicule. De nombreux automobilistes se sont également plaints de contrôles techniques douteux effectués juste avant la vente. Ce qui, pour 2,3 % des personnes interrogées, a nécessité des réparations supplémentaires venant gonfler la facture.

Si ces arnaques sont aussi nombreuses, cela s'explique en partie par la...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles