Publicité

Végan, végétarien, paléo... Quel régime a la plus petite empreinte carbone ?

Ce que nous consommons, et la manière dont nous le faisons, ont un énorme impact sur la planète. Par conviction écologique, certains décident d’adopter un régime alimentaire strict. Les végétaliens refusent de consommer tous produits animales (y compris en dehors de leur alimentation), tandis que les végétariens évitent de manger de la viande et du poisson. De leur côté, les adeptes du régime paléolithique imitent nos ancêtres chasseurs-cueilleurs avant l’avènement de l'agriculture et retirent par exemple les céréales et les produits laitiers de leur assiette. Enfin, le régime cétogène consiste à ingérer de grandes quantités de graisses et de faibles quantités de sucres.

Sont-ils tous écologiques ? Des chercheurs américains ont voulu justement répondre à cette question. Leur étude, publiée dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition, a rassemblé les données de plus de 16 000 régimes suivis aux États-Unis pour classer ces derniers en fonction de leur empreinte carbone et de leur qualité nutritionnelle.

“Nous soupçonnions les impacts climatiques négatifs parce qu'ils sont centrés sur la viande, mais personne n'avait vraiment comparé tous ces régimes - car ils sont choisis par des individus, au lieu d'être prescrits par des experts - les uns aux autres en utilisant un cadre commun”, a déclaré l’auteur principal de l'étude, Diego Rose.

Les résultats ont confirmé les hypothèses des auteurs. Le régime végétalien (ou végan) est celui qui présente le plus faible impact sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ostéoporose : la pollution de l'air accélère la perte osseuse chez les femmes ménopausées
Dépression : le soutien des parents d'ados LGBTQ est primordial, souligne la science
Les tests Covid ne seront bientôt plus entièrement remboursés
Asticots, sangsues... Ces traitements médiévaux pourraient être la médecine de demain
Comment les neurones sont-ils affectés par la dépression ?