USA: Plaidoiries finales lors du procès de Derek Chauvin

par Jonathan Allen
·2 min de lecture
USA: PLAIDOIRIES FINALES LORS DU PROCÈS DE DEREK CHAUVIN

par Jonathan Allen

MINNEAPOLIS (Reuters) - Le procureur américain Steve Schleicher a demandé aux jurés de "croire en ce (qu'ils voyaient)" alors qu'il repassait la vidéo de la mort de George Floyd durant sa plaidoirie finale lors du procès de Derek Chauvin qui se termine lundi à Minneapolis.

A plusieurs reprise, le procureur a répété la phrase: "Neuf minutes et 29 secondes", la durée durant laquelle George Floyd a été plaqué au sol, le genou de Derek Chauvin pressé sur son cou.

En mai 2020, Derek Chauvin, homme blanc alors membre de la police de Minneapolis, a asphyxié George Floyd, homme afro-américain de 46 ans, en pressant un genou contre son cou pendant plusieurs minutes, comme l'ont montré des vidéos dans lesquelles on pouvait entendre George Floyd dire qu'il ne pouvait plus respirer.

Bien que cette affaire soit considérée comme emblématique de la violence policière contre les noirs américains, Steve Schleicher a souligné que le jury évaluait la culpabilité d'un seul homme, et non celle d'un système.

"Il ne s'agissait pas de maintien de l'ordre, mais d'un meurtre", a-t-il déclaré aux jurés. "George Floyd n'était une menace pour personne", a ajouté le procureur avant de diffuser une partie de la vidéo de la mort de George Floyd, qui montre, selon lui, Derek Chauvin se moquant de la lutte de George Floyd pour respirer avec des commentaires dédaigneux.

PRÉSOMPTION D'INNOCENCE

Derek Chauvin a plaidé non coupable pour meurtre au second degré, meurtre au troisième degré et homicide involontaire au second degré. Il a aussi renoncé à son droit de témoigner devant les jurés.

L'avocat principal de Derek Chauvin, Eric Nelson, a commencé sa plaidoirie en soulignant et en définissant plusieurs termes et notions juridiques, notamment la présomption d'innocence.

Il a par ailleurs déclaré aux jurés que Derek Chauvin s'était comporté en "officier de police raisonnable" qui n'avait fait que suivre la formation qu'il avait reçue pendant ses 19 années de service.

Derek Chauvin, vêtu d'un costume gris clair et d'une chemise et d'une cravate bleu foncé, a retiré son masque, porté dans le cadre des exigences de distanciation sociale dues à la pandémie de coronavirus, et a regardé les jurés pendant la plaidoirie de son avocat.

Derek Chauvin risque jusqu'à 40 ans de prison, bien que les directives du Minnesota en matière de condamnation prévoient une peine plus courte allant jusqu'à 15 ans pour une personne n'ayant jamais été condamnée.

(version française Camille Raynaud)