Les USA demandent une réunion d'un comité de l'Onu après les tirs nord-coréens

·1 min de lecture
LES USA DEMANDENT UNE RÉUNION D'UN COMITÉ DE L'ONU APRÈS LES TIRS NORD-CORÉENS

NEW YORK (Reuters) - Le comité des sanctions contre la Corée du Nord du Conseil de sécurité de l'Onu doit se réunir vendredi à la demande des Etats-Unis après que Pyongyang a procédé au tir de deux missiles balistiques présumés en direction d'eaux à proximité du Japon, a dit une porte-parole de la mission américaine aux Nations unies.

Cette initiative suggère une réponse modérée de l'administration du président américain Joe Biden aux premiers tests nord-coréens depuis qu'il est arrivé au pouvoir en janvier, alors que de récents appels du pied diplomatiques de Washington à destination de Pyongyang sont restés vains.

S'exprimant jeudi lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, Joe Biden a déclaré que les Etats-Unis restaient ouverts à une solution diplomatique avec la Corée du Nord en dépit des tests de missiles effectués cette semaine. Il a toutefois prévenu qu'une éventuelle escalade des activités de Pyongyang ne resterait pas sans réponse.

Quand, l'an dernier, la Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques à courte portée, plusieurs pays dont la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont évoqué la question lors d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité, avant de condamner ces essais comme des actes de provocation de Pyongyang en violation des résolutions de l'Onu.

En contraste, les Etats-Unis ont demandé que se tienne vendredi une réunion du comité de sanctions, soit à un échelon diplomatique inférieur, pour discuter des derniers essais nord-coréens.

Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès de la mission nord-coréenne à l'Onu.

(Michelle Nichols et David Brunnstrom; version française Jean Terzian)