USA 2020: Un rapport montre une tentative d'ingérence de la part de la Russie

·1 min de lecture
USA 2020: UN RAPPORT MONTRE UNE TENTATIVE D'INGÉRENCE DE LA PART DE LA RUSSIE

WASHINGTON (Reuters) - Le président russe, Vladimir Poutine, a probablement essayé de faire basculer l'élection présidentielle américaine de 2020 en faveur de Donald Trump, selon un rapport des services de renseignement américains publié mardi qui établit un lien entre le Kremlin et des alliés de l'ancien président.

Les conclusions concernant le rôle de Vladimir Poutine sont susceptibles de faire l'objet d'une attention particulière puisque, selon elles, des personnalités soutenues par la Russie, comme le parlementaire ukrainien Andreï Derkach, ont fait appel à des personnalités politiques américaines dans leur campagne de dénigrement de Joe Biden et de son fils Hunter.

Le rapport nomme Andreï Derkach, qui a rencontré l'avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, en 2019, comme quelqu'un dont les déplacements étaient, sinon dirigés, du moins suivis par Vladimir Poutine.

Les services de renseignement américains ont par ailleurs mis à jour des tentatives menées par l'Iran pour influencer les électeurs.

Le rapport réfute également les allégations du camp de Donald Trump selon lesquelles la Chine aurait interféré dans l'élection, concluant que Pékin "n'a pas déployé d'efforts d'ingérence."

Les représentants américains ont aussi déclaré que Cuba, le Venezuela ou encore le Hezbollah, le mouvement chiite libanais, ont tenté d'influencer l'élection présidentielle de 2020.

Les services de renseignement américains avaient déjà conclu à une ingérence de la Russie lors de la précédente élection présidentielle américaine qui opposait Donald Trump à Hillary Clinton en 2016.

(Christopher Bing et Joseph Menn; version française Camille Raynaud)