Universités. Chine : les étudiants étrangers veulent reprendre les cours

·1 min de lecture

Les autorités chinoises restent insensibles aux appels des étudiants internationaux bloqués à l’extérieur du pays par la fermeture des frontières.

Les frontières chinoises restent fermées pour les étudiants étrangers inscrits dans les universités du pays mais rentrés chez eux au début de la crise sanitaire. Avec une exception, précise le South China Morning Post : en juillet dernier, la Corée du Sud a réussi à signer un accord avec la Chine pour rétablir l’attribution de visas et les étudiants coréens sont les seuls à avoir pu réintégrer leur université.

“Nous sommes vraiment stressés. Nous ne savons pas quand ils nous rappelleront”, explique au journal un étudiant en médecine indien qui avait regagné son pays à l’occasion des vacances d’hiver en janvier 2020. Inscrit en troisième année à l’université de Ningbo, dans la province du Zhejiang, il supplie : “Aidez-nous, s’il vous plaît ! Nous accepterons tous les protocoles Covid-19 du gouvernement chinois.”

À lire aussi: Covid-19. Comment la Chine se barricade contre les voyageurs étrangers

En Chine, près de 500 000 étudiants internationaux

La situation est particulièrement sensible pour les étudiants en médecine contraints de suivre des cours en ligne depuis le début de la pandémie. “Nous avons besoin de beaucoup de formation pratique. Nous avons peur que le gouvernement indien ne reconnaisse pas nos formations à distance. Nous sommes en train de gâcher notre avenir.”

Un étudiant pakistanais inscrit à l’université de Wuhan rapporte : “Notre université nous dit : ‘Nous ne savons rien. Tout dépend du gouvernement.’ Le gouvernement chinois nous dit d’‘attendre un nouvel avis’. Ce cycle se répète depuis vingt mois. Le problème, c’est que la Chine ne nous écoute pas

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles