Une prison pour civils frappée en Syrie, 57 morts, dit l'OSDH

BEYROUTH (Reuters) - Cinquante-sept personnes auraient péri dans une frappe aérienne menée par les avions de la coalition internationale sous conduite américaine, et a atteint une prison pour civils dans une ville de l'est de la Syrie contrôlée par l'Etat islamique, a déclaré mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Le raid, indique aussi l'OSDH, a eu lieu lundi à l'aube dans la ville d'Al Mayadine. Un porte-parole de la coalition a annoncé qu'une enquête était ouverte pour évaluer les informations de l'organisation proche de l'opposition syrienne. "La coalition a mené des frappes contre des bâtiments de commandement et de contrôle de l'EI ainsi que contre d'autres infrastructures (à Mayadine) en Syrie les 25 et 26 juin", a déclaré le colonel Joe Scrocca, directeur des affaires publiques de la coalition, dans un courriel adressé à Reuters. "La destruction de ces installations a réduit la capacité de l'EI à mener des attaques terroristes contre la coalition, contre nos partenaires et contre notre territoire", a ajouté l'officier américain. "La mission a été préparée de manière minutieuse et menée en minimisant les risques de dégâts collatéraux et les conséquences dommageables pour les non-combattants", a-t-il poursuivi. La chaîne de télévision officielle syrienne Al Ikhbaria, citant son correspondant à Daïr-az-Zour, a elle aussi rapporté que des avions de la coalition avaient détruit un bâtiment d'Al Mayadine utilisé comme prison par les djihadistes de l'EI. Le bâtiment en question, a-t-il dit, servait de prison à "un grand nombre de civils". A en croire deux responsables des services de renseignement américains, l'EI aurait transféré la majeure partie de ses chefs à Al Mayadine, dans la vallée de l'Euphrate. Al Mayadine se trouve à 80 km de la frontière irakienne et au sud-est de Rakka, capitale de facto de l'EI en Syrie, qui est actuellement assiégée et attaquée par les Forces démocratiques syriennes (FDS, alliance arabo-kurde). (Tom Perry; Eric Faye pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles