Un père utilise son bébé de 11 mois comme bouclier pour se protéger lors d'une fusillade

Nafes Monroe, un père de famille de 25 ans, s'est servi de son bébé comme bouclier humain lors d'une fusillade due à un trafic de drogue.

Un enfant de 11 mois est entre la vie et la mort aux Etats-Unis après que son père s’est servi de lui comme bouclier humain lors d’un règlement de compte lié à un trafic de drogue.

À Philadelphie, aux États-Unis, un père de famille s’est illustré de bien triste manière le 19 octobre dernier. Nafes Monroe, âgé de 25 ans, est allé acheter de la drogue avec de la fausse monnaie mais surtout avec son bébé de 11 mois, afin de dissuader les dealers d'ouvrir le feu, selon la police.

Une technique qui n’a pas fonctionné puisque les dealers ont ouvert le feu sur le véhicule. Le bébé a été touché à 4 reprises à la tête, à la poitrine et deux fois aux fesses, alors qu’il se trouvait dans le véhicule avec son père, la petite-amie de ce dernier et un autre individu a déclaré un porte-parole de la police à NBC NewsLa police a par ailleurs annoncé que si l’enfant survivait, il n'aurait malheureusement aucune chance de se rétablir complètement et serait probablement tétraplégique jusqu’à la fin de ses jours.

Un manque de réactivité du père

L'état critique de l'enfant, qui est toujours entre la vie et la mort près d’un mois après la fusillade, est également dû au manque de réactivité de son père. Après la fusillade, Nafes Monroe n’a pas directement conduit son fils à l’hôpital. Il a préféré l’emmener chez lui et l’a finalement déposé aux urgences quelques heures plus tard avant de partir “sans regarder derrière lui et s’est volatilisé”, a déclaré la police.

L’homme de 25 ans a été retrouvé et arrêté samedi dernier et fera l’objet d’une audience préliminaire le 20 novembre prochain. Le tireur présumé, Francisco Ortiz, accusé de tentative de meurtre, a également été arrêté.

Ce contenu peut également vous intéresser :