Un Palestinien tué à la frontière entre Gaza et Israël

Des proches du Palestinien tué. Un Palestinien de 24 ans a été tué lundi par une explosion à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a annoncé l'armée israélienne. /Photo prise le 18 juin 2018/REUTERS/Mohammed Salem

GAZA/JERUSALEM (Reuters) - Un Palestinien de 24 ans a été tué lundi par une explosion à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a annoncé l'armée israélienne.

Depuis la fin mars, 125 Palestiniens ont été tués le long de cette frontière.

Selon des témoins, le Palestinien tué lundi matin se trouvait dans un groupe qui s'approchait de la clôture frontalière et les soldats israéliens ont ouvert le feu.

Dans un communiqué, l'armée israélienne rapporte que "cinq terroristes ont tenté de saboter l'infrastructure de sécurité" à la frontière. Il y a eu ensuite une explosion "qui a causé des pertes parmi les terroristes", ajoute Tsahal sans autres précisions.

Dans les premières heures de lundi, des avions israéliens ont visé neuf positions du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, en réponse à des attaques menées contre le sud d'Israël avec des engins incendiaires transportés par des ballons ou des cerfs-volants. Ces engins incendiaires ont brûlé des terres agricoles et des zones boisées.

Les frappes aériennes israéliennes n'ont pas fait de victimes.

Trois roquettes ont par ailleurs été tirées lundi de Gaza en direction du sud d'Israël mais l'une d'elle n'a pas franchi la frontière et s'est écrasée en territoire palestinien.


(Dan Williams et Nidal al-Mughrabi, Guy Kerivel pour le service français)