Un missile intercepté dans le ciel de Ryad, selon Al Arabiya

RYAD (Reuters) - Un missile a été intercepté dans le ciel de Ryad, où quatre explosions avaient auparavant été signalées, rapporte mercredi la chaîne saoudienne Al Arabiya.

Al Massirah TV, la chaîne des rebelles yéménites Houthis, annonce quant à elle que la milice chiite pro-iranienne en a tiré plusieurs en direction de la capitale saoudienne. "L'unité balistique (...) a frappé des cibles économiques à Ryad avec une salve de missiles", dit-elle.

Selon la presse publique saoudienne, un autre missile a été intercepté dans la région méridionale de Djizane.

Les Houthis, qui tiennent le nord du Yémen, multiplient les tirs de missiles en Arabie saoudite en représailles aux raids aériens de la coalition formée à l'initiative de Ryad pour enrayer leur progression et rétablir le gouvernement légitime dans ses fonctions.

Selon un porte-parole de la coalition, les derniers tirs prouvent que l'Iran n'a pas renoncé à soutenir les rebelles. Donald Trump avait annoncé la veille le retrait américain de l'accord sur le programme nucléaire iranien, notamment en raison de la poursuite du développement des moyens balistiques de Téhéran.

(Marwa Rashad et Sarah Dadouch, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles