Un groupe dissident de l'IRA revendique l'envoi de colis piégés

Un groupe dissident républicain irlandais, se faisant appeler "IRA", a revendiqué la responsabilité des récents envois de colis piégés à l'université de Glasgow ainsi qu'à trois services de transports publics londoniens. /Photo prise le 5 mars 2019/REUTERS/Peter Nicholls (Reuters)

LONDRES (Reuters) - Un groupe dissident républicain irlandais, se faisant appeler "IRA", a revendiqué la responsabilité des récents envois de colis piégés à l'université de Glasgow ainsi qu'à trois services de transports publics londoniens.

"La revendication a été faite au nom de l'IRA", a déclaré la police britannique.

Le groupe, qui reprend l'acronyme de l'Armée républicaine irlandaise, est composé de militants opposés aux accords de paix conclus en 1998 et qui ont mis fin à trois décennies de conflits communautaires en Irlande du Nord.

Ce groupe dissident est bien moins influent que l'IRA historique, considérée comme responsable d'environ la moitié des 3.600 morts au cours des trente années de conflit.

Un paquet suspect a été envoyé le 6 mars à l'université de Glasgow. Les enquêteurs ont fait un lien entre ce colis et des sacs postaux retrouvés la veille au service du courrier de la gare de Waterloo ainsi qu'à l'aéroport de Londres City et à celui d'Heathrow.

Un des sacs avait pris feu lors de son ouverture, sans faire de blessés.

(Elisabeth O'Leary; Pierre Sérisier pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles