Un groupe dissident des Farc enlève un employé de l'Onu en Colombie

BOGOTA (Reuters) - Un employé colombien d'une équipe des Nations unies travaillant sur un projet de substitution de plantations illégales a été enlevé par un groupe dissident des Farc opposé au processus de paix, ont annoncé jeudi l'Onu et les autorités colombiennes.

Arley Lopez a été kidnappé mercredi près de Miraflores, dans la province méridionale de Guaviare, un des grands centres de production de coca du pays, a-t-on précisé de sources au sein de la police et de l'armée.

Le convoi dans lequel il se trouvait a été arrêté par des hommes armés qui seraient, selon ces sources, des dissidents des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc) qui ont repris à leur compte le lucratif trafic de cocaïne auquel se sont longtemps livrés les anciens rebelles dans la région.

Ces dissidents ont été exclus des Farc après l'accord de paix signé par le mouvement marxiste et le gouvernement de Bogota l'an dernier, ont-elles ajouté.

L'enlèvement d'Arley Lopez s'est produit au moment où des représentants du Conseil de sécurité de l'Onu sont présents en Colombie pour discuter de la mise en oeuvre de cet accord visant à mettre fin à cinq décennies de conflit.

(Luis Jaime Acosta et Helen Murphy; Tangi Salaün pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages