Publicité

Ultra-trail du Mont Blanc : Kilian Jornet et Zach Miller appellent à boycotter la course culte en 2024

L’Espagnol Kilian Jornet, qui détient le record de l’ultra-trail du Mont Blanc, a appelé en janvier 2024 à boycotter cet ultra-trail mythique.
DENIS BALIBOUSE / REUTERS L’Espagnol Kilian Jornet, qui détient le record de l’ultra-trail du Mont Blanc, a appelé en janvier 2024 à boycotter cet ultra-trail mythique.

SPORT - Ils dénoncent l’omnipotence du trail le plus suivi de l’année. L’Espagnol Kilian Jornet et l’Américain Zach Miller, deux légendes de l’ultra-trail, ces courses à pied d’au moins 80 km disputées en pleine nature, ont appelé la semaine dernière à boycotter le mythique utra-trail du Mont Blanc. L’organisation de l’UTMB, l’une des courses les plus difficiles au monde, sillonnant sur plus de 173 km les environs du plus haut sommet d’Europe, a tenu à leur répondre.

Ultra-trail du Mont Blanc : ce retraité de 72 ans va courir plus de quatre marathons en moins de 48 heures

Dans un mail transféré aux meilleurs traileurs du monde, les deux coureurs leur proposaient de participer à une « compétition alternative » organisée en même temps que l’UTMB qui se déroule fin août, début septembre 2024 autour de Chamonix.

« L’UTMB est une super course » qui a permis de mettre la lumière sur un sport, reconnaissent-ils d’abord dans cette missive. Avant d’estimer que les organisateurs, UTMB Group et la marque Ironman, « ne gèrent pas leurs événements dans le meilleur intérêt du sport et de ses pratiquants ».

UTMB : « Nous sommes ouverts à la discussion »

« Nous ne voulons pas simplement qu’ils se demandent : ’Que pouvons-nous faire pour obtenir plus de bénéfices ?’ Mais plutôt : ’Que pouvons-nous faire pour améliorer ce sport dans son ensemble ?’», écrivent encore Kilian Jornet qui a établi le record de l’épreuve en 19 heures, 49 minutes, et Zach Miller, arrivé 2e de l’UTMB en 2023.

Ce mail, qui devait rester confidentiel, est tombé entre les mains de Martin Cox, un entraîneur et coureur britannique, qui a décidé de le rendre public le 15 janvier sur son compte Instagram, comme vous pouvez le voir dans la publication ci-dessous. Il reproche notamment à Kilian Jornet son « hypocrisie », alors que « l’UTMB a permis à Jornet et à beaucoup de pros de “monter à bord du train de l’argent” de l’ultra trail, d’avoir une assise financière et de pouvoir jouir d’une certaine influence. »

C’est dans les commentaires de cette publication véhémente que l’organisation de l’UTMB a répondu aux deux athlètes. « Même si nous aurions apprécié une conversation directe sur ce sujet avec Zach et Kilian avant de prendre connaissance de ce mail, nous les avons contactés tous les deux pour comprendre leur position et en discuter directement », a réagi UTMB World Series.

« Nous croyons fermement en la valeur des discussions ouvertes et constructives pour trouver des solutions qui bénéficient à l’ensemble de la communauté », a précisé ce lundi à l’AFP Catherine Poletti, présidente de l’UTMB Group.

À voir également sur Le HuffPost :

Cyprien Sarrazin gagne encore sur la Streif de Kitzbühel et entre dans la légende du ski alpin français

Mike Maignan quitte la pelouse après de nouveaux cris racistes lors d’un match de l’AC Milan