Un Ukrainien s’accuse d’un meurtre fictif pour que la police déneige sa route

·1 min de lecture

Un habitant d’un petit village d’Ukraine a confessé le meurtre du conjoint de sa mère pour que la police déblaie sa route des fortes chutes de neige. Arrivées sur place, les forces de l’ordre ont constaté que la victime allait bien et n’avait pas été attaquée.

Le 13 février au soir, la police de Tcherniguiv, dans le Nord-Ouest de l’Ukraine, reçoit un étrange appel. Un homme du village voisin de Grybova Roudnia prétend avoir poignardé le conjoint de sa mère et qu’il serait mort de ses blessures.

Selon la porte-parole de la police, l’homme aurait précisé aux policiers de venir le chercher à bord d'un chasse-neige puisqu'”il n'était pas possible d'atteindre sa maison autrement”. Il est vrai que depuis quelques jours, la région connaissait de fortes chutes de neige atteignant les 50 centimètres.

Route dégagée

Les policiers arrivent donc avec un véhicule tout terrain mais constatent rapidement que la victime désignée est bien vivante et qu’elle n’a reçu aucune attaque… Le faux meurtrier avoue sa manipulation qui n’aurait servi à rien puisque la police lui précise que la route a été dégagée dans la matinée.

La sanction attendue pour ce tour de passe-passe ne sera pas excessive, loin de là. L’affabulateur devra payer une amende pour appel abusif qui ne devrait pas excéder les 3,5 euros.

Ce contenu peut également vous intéresser :