Publicité

Ukraine : plusieurs morts dans des frappes russes sur Kyiv, Kharkiv et la région de Dnipropetrovsk

De nouvelles frappes russes se sont abattues ce mardi sur la capitale ukrainienne Kyiv, ainsi que la ville de Kharkiv et la région de Dnipropetrovsk, dans l'est du pays, faisant au moins six morts et 80 blessés selon un bilan des autorités locales.

Ces dernières semaines, Kyiv et Moscou se sont accusés de multiplier les frappes sur les zones civiles avec des bilans parfois très lourd, tandis que la situation sur le front est quasiment gelée.

"Le nombre de tués à la suite des frappes ennemies est de cinq, et 51 personnes ont été blessées", a indiqué le gouverneur régional de Kharkiv, Oleg Synegoubov, révisant à la hausse le précédent bilan, qui faisait état de trois morts et 43 blessés.

À Pavlograd, dans la région de Dnipropetrovsk (centre), "une personne a été tuée et une autre blessée", selon le dirigeant régional, Serguiï Lyssak.

Immeuble et véhicules calcinés

À Kyiv, 22 personnes ont été blessées, a indiqué de son côté le maire de la capitale, Vitali Klitschko, précisant que "13 ont été hospitalisées, dont trois enfants".

Selon le ministère ukrainien de l'Intérieur, une personne serait en "état de mort clinique", mais les autorités de la capitale n'ont pour l'instant pas confirmé son décès.

Un immeuble et des véhicules étaient en flammes dans le quartier Sviatochynski à Kyiv, selon la même source. Dans ce même quartier, l'ogive non-explosée d'un missile a été retrouvée dans un appartement. Dans le quartier de Pechersk, un incendie s'est déclaré dans un bâtiment "non résidentiel".

Trois autres personnes ont été blessées par des fragments de missiles dans la région de Kyiv, a déclaré le chef de l'administration militaire, Rouslan Kravtchenko.

Le Premier ministre ukrainien, Denys Chmygal, a affirmé que son pays allait "faire payer à la Russie la souffrance et la peine qu'elle a causée".