Publicité

En Ukraine, des manifestations pour la libération de soldats emprisonnés par la Russie

Ce dimanche matin dans la capitale ukrainienne, des familles et des proches ont manifesté pour les soldats Ukrainiens emprisonnés par la Russie.

Des centaines de personnes brandissant des banderoles et des pancartes, se sont rassemblées sur la place de l'Indépendance afin de demander la libération immédiate des soldats faits prisonniers alors qu’ils combattaient sur le front les soldats russes durant la bataille de Marioupol.

C’est l’association Azovstal Families, du nom de cette usine métallurgique où les combattants ukrainiens avaient trouvé refuge durant des semaines, qui a organisé la manifestation. Les combattants ont dû ensuite quitter sur ordre du gouvernement ukrainien l’aciérie, c’est là qu’ils ont été capturés par les troupes russes.

Le parquet général ukrainien a ouvert une enquête pour crimes de guerre présumés contre des soldats ukrainiens, abattus par les russes alors qu'ils se rendaient.

L'invasion russe en Ukraine avait commencé le jeudi 24 février, la ville portuaire de Marioupol avait résisté dans le Sud-est du pays, jusqu'au vendredi 20 mai, date de la chute de l'aciérie d'Azovstal où étaient retranchés des combattants ukrainiens pour faire face à l'armée russe.

Depuis mai dernier, la ville de Marioupol est tombée aux mains des Russes. Assiégée la ville est devenue un champ de ruine. Selon Kiev, la ville-martyre a été détruite à 90% et au moins 20 000 personnes ont été tuées. Après la chute d'Azovstal, Volodymyr Zelensky n'a pas parlé de "reddition" mais plutôt du "sauvetage de nos héros" .