Ukraine : Joe Biden maintient la pression sur la Russie

·1 min de lecture
Les États-Unis ont déjà placé 8 500 militaires en alerte pour renforcer l'Otan.
Les États-Unis ont déjà placé 8 500 militaires en alerte pour renforcer l'Otan.

Le bras de fer se poursuit. Joe Biden a maintenu, vendredi 28 janvier, la pression sur Moscou en annonçant l'envoi prochain d'un nombre limité de soldats en Europe de l'Est, au terme d'une journée d'échanges tous azimuts qui a laissé une voie ouverte pour un règlement diplomatique des tensions autour de l'Ukraine. De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé les Occidentaux à ne pas semer la « panique » autour du risque d'une invasion russe de son pays, pendant que le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron convenaient de la « nécessité d'une désescalade ».

« Je vais envoyer des troupes américaines en Europe de l'Est et dans les pays de l'Otan prochainement, pas beaucoup », a annoncé le président américain, sans plus de précisions. Les États-Unis ont déjà placé 8 500 militaires en alerte pour renforcer l'Otan. Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a estimé qu'avec plus de 100 000 soldats russes déployés aux frontières ukrainiennes, la Russie avait amassé des forces suffisantes pour une invasion, mais il a souligné qu'un conflit entre l'Ukraine et la Russie n'était « pas inéluctable ». « Il reste du temps et du champ pour la diplomatie », a-t-il ajouté.

À LIRE AUSSIBHL – Où est passée l'Amérique ?

À Londres, Boris Johnson s'est dit « déterminé à accélérer les efforts diplomatiques et à renforcer la dissuasion pour éviter une effusion de sang en Europe », selon une porte-parole de Do [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles