Ukraine : dans le Donbass bombardé, des chrétiens orthodoxes ont célébré Noël sous terre

Dans son rapport d’activité quotidien, le Ministère de la Défense russe écrit que l’armée russe a l’intention de continuer d’observer jusqu’à la fin de la journée le cessez-le-feu décrété par Vladimir Poutine. "Malgré les tirs d’artillerie des forces armées ukrainiennes sur les zones peuplées et les positions russes, l’application du régime de cessez-le-feu annoncé sera poursuivie par les troupes russes jusqu’à minuit". A l’occasion du Noël orthodoxe, célébré en Ukraine comme en Russie, Vladimir Poutine a ordonné à ses forces d’observer un cessez-le-feu unilatéral de trente-six heures. Les hostilités se sont néanmoins poursuivies dans plusieurs points du front vendredi, même si leur intensité était moindre par rapport aux jours précédents.

Peu après la fin officielle du cessez-le-feu, plusieurs explosions ont retenti près des villes ukrainiennes de Kharkiv et de Bakhmout. Dans un message posté sur Facebook, le Commandement en chef des forces armées ukrainiennes a déclaré que les troupes russes avaient bombardé plusieurs dizaines de cibles samedi le long de la ligne de front. Moscou a déclaré de son côté que ses troupes n'avaient fait que riposter par des tirs d'artillerie, après avoir été pris pour cible par les forces ukrainiennes.

Dans son allocution quotidienne, le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré: "seules__l'expulsion des occupants russes du territoire ukrainien et l'élimination de toute possibilité pour la Russie de faire pression sur l'Ukraine et sur l'ensemble de l'Europe signifieront le rétablissement du silence, de la sécurité et de la paix. C'est sur quoi nous travaillons, c'est exactement ce à quoi sert l'aide de nos partenaires, et c'est ce à quoi le monde civilisé tout entier aspire."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Côté ukrainien, les célébrations de Noël ont bien eu lieu, malgré les feux d'artillerie. Dans le Donbass, les habitants se sont rassemblés dans les caves plutôt qu'à l'église. Dans ce contexte, certains affirment même voir dans le symbole du Christ une invitation au courage et à la résilience: "l__e Christ est né dans une grotte. Vous et moi sommes également dans une grotte", lance le prêtre Oleg Kroutchinine au groupe, désignant d'un geste le sous-sol aux fils électriques et tuyaux apparents, éclairé d'une ampoule."Cela a probablement une signification particulière : ne perdez pas courage, n'abandonnez pas...", poursuit-il.