Ukraine : la centrale nucléaire de Zaporijjia à nouveau la cible de tirs

© Andrey BORODULIN / AFP

Zone stratégique du sud de l'Ukraine, la centrale nucléaire de Zaporijjia, aux mains des Russes depuis le 4 mars, est victime de bombardements à répétition. « Cinq nouvelles frappes ont été signalées à proximité directe d'un dépôt de substances radioactives », a indiqué jeudi la société d’État ukrainienne Energoatom, en accusant les forces russes. Un responsable pro-russe, Vladimir Rogov, membre de l'administration installée par Moscou dans cette région occupée du sud de l'Ukraine, a, lui, accusé sur Telegram « les combattants (du président ukrainien Volodymyr) Zelensky », en évoquant également cinq frappes près d'un dépôt de substances radioactives. « L'herbe s'est enflammée sur une petite surface, mais personne n'a été blessé », note le communiqué ukrainien. Une information confirmée à son tour par le communiqué russe.

Ces deux sources ont ensuite décrié l'envoi de cinq autres projectiles tombés à proximité d'une caserne de pompiers avoisinant la centrale. Vladimir Rogov a assuré que ces bombardements avaient été menés au moyen de lance-roquettes multiples et de pièces d'artillerie lourde depuis la rive droite du Dniepr.

Lire aussi - « Un risque réel de catastrophe nucléaire » : l’AIEA veut envoyer une mission d’experts en Ukraine

La crainte d'une « catastrophe » nucléaire

Depuis la nuit de mardi dernier , date d'une offensive meurtrière menée autour de la centrale de Zaporijjia, Moscou et Kiev s'accusent mutuellement d'avoir visé le site industriel. Aucune fuite radioact...


Lire la suite sur LeJDD