Publicité

UFC 299: Saint Denis était-il diminué? L'analyse de sa défaite face à Poirier par Salahdine Parnasse

Benoît Saint Denis a subi un KO par Dustin Poirier dans le deuxième round de son combat samedi lors de l'UFC 299. 12e au classement chez les poids légers avant ce choc contre le numéro trois de sa catégorie, "BSD" est tombé après un violent crochet du droit, dans la foulée d'un uppercut.

"Poirier a une boxe anglaise de folie"

Présent sur le plateau de RMC Sport pour analyser ce combat, Salahdine Parnasse a vu un Benoît Saint Denis fidèle à ses principes. "Il a fait comme d'habitude en faisant la bagarre. Il ne fallait pas le faire contre Poirier. C'est mon côté combattant, je n'ai pas envie de dénigrer ou de dire de mauvaises choses, après c'est Benoît Saint Denis, il est comme ça", a commenté le double champion du KSW. "Il ne fallait pas faire la bagarre car Poirier a une boxe anglaise de folie."

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder l'UFC

Consultant pour RMC Sport et évoluant à l'UFC, Taylor Lapilus rejoignait cet avis: "Il y a toujours des choses à peaufiner, un combattant reste perfectible tout au long de sa carrière. La différence a été sur ce problème de bagarre", a estimé Lapilus. "Ce n'est pas un problème en soi, il y a des moments pour le faire et d'autres où il faut l'éviter. On l'a dit: dans la mi-distance, c'est là où excelle Poirier dans ce jeu de contre où il est redoutable."

"Il aurait dû gérer"

"Benoît lui a donné cette situation de contre", a ajouté Lapilus alors que le Français avait tenté de soumettre son adversaire sur la phase précédente. Dominant dans le premier round, "BSD" avait tout de même eu quelques alertes quant aux capacités de Dustin Poirier. "Ne rentre pas à la bagarre comme ça", lui a d'ailleurs conseillé son coach Daniel Woirin. "Il aurait dû gérer, il gagnait le premier round haut la main et il y en avait cinq à tenir", a encore analysé Parnasse. "Il fallait gérer le deuxième pour durer."

Tout n'est pas à jeter malgré tout pour Benoît Saint Denis, qui a offert un spectacle comme attendu face à une légende du MMA. Le chemin vers la ceinture, son objectif, s'est tout de même un peu éloigné ce samedi à Miami. Pour autant, l'ancien militaire devrait rapidement repartir au combat dans l'octogone, lui qui restait sur cinq finitions.

Article original publié sur RMC Sport