Publicité

Uderzo : l'homme derrière le dessinateur d'Astérix

La dernière fois qu’elle l’a vu dessiner, c’était en pleine nuit, peu de temps avant son décès, le 24 mars 2020, à 92 ans. « Je sentais qu’il bougeait, se souvient Ada Uderzo, la femme du dessinateur. Je lui ai demandé ce qu’il faisait. Il m’a répondu dans son sommeil, tenant un crayon imaginaire dans ses mains : “Je me dépêche, je dois livrer la planche demain, je suis en retard.” Au réveil, il ne se souvenait de rien. C’est fou, sa passion était toujours là, intacte. »

À lire aussi Uderzo et Goscinny, une amitié gauloise

Ada est l’une des nombreuses intervenantes du ­documentaire « Uderzo. Sur le divan d’Astérix », tourné sous l’impulsion de sa fille, Sylvie, et diffusé le 15 septembre sur Canal+. « Il est décédé une semaine après le début du premier confinement, rappelle Sylvie. Sa disparition n’a pas été passée sous silence, mais n’a pas eu de véritable retentissement. Nous avons fait une expo de son travail ensuite au musée Maillol, mais ce film permet de raconter l’homme qu’il était. »

Il était temps de tout mettre à plat

auteur

Avec images d’archives et intervenants prestigieux, d’Alain Chabat à Guillaume Canet, le documentaire, réalisé par Yannick Saillet, permet à Antoine de Caunes, ­narrateur de luxe, de reprendre une à une les grandes étapes de la vie d’Albert Uderzo. Sa rencontre avec Goscinny, leur participation à « Pilote », la création ­d’Astérix, le conflit avec Georges Dargaud, la disparition brutale de son ­complice, le mépris du monde d...


Lire la suite sur ParisMatch