Publicité

Ce type de chauffage augmente le risque de cancer, surtout chez les femmes

Face à l'augmentation des tarifs du gaz et de l'électricité, de nombreuses personnes ont fait ramoner leur cheminée ou ont investi dans un chauffage au bois, plus économique. Or, une étude américaine, publiée l'été dernier montre que ce type de chauffage n'est pas sans danger pour la santé. Pour cette étude, les chercheurs ont suivi plus de 50 000 femmes sans antécédent de cancer pendant un peu plus de 11 ans. Au cours de cette période, 347 femmes ont déclaré un cancer du poumon. En s'intéressant à leur mode de chauffage, les chercheurs ont découvert que l'utilisation fréquente d'un chauffage au bois augmentait le risque de cancer du poumon de 43% chez les femmes par rapport à celles qui n'en utilisent pas. Ce risque grimpe même à près de 70% pour les femmes qui se chauffent au bois plus de 30 jours par an.

La fumée du bois est un mélange de produits chimiques

Comme le rappellent les scientifiques, La combustion du bois dégage une fumée composée de particules fines , de gaz et de centaines de produits chimiques différents, dont certains ont même été classés comme polluants atmosphériques dangereux et cancérigènes (comme par exemple, le benzène). "Plusieurs études réalisées aux États-Unis ont révélé des niveaux plus élevés de particules fines dans les maisons équipées d'un poêle à bois que dans celles qui n'en ont pas. Les es niveaux les plus élevés étaient relevés chez ceux qui utilisent des poêles plus anciens" expliquent-ils. (...)

Lire la suite sur Top Santé

Cancer colorectal : découvrez les légumes qui aident à l'éviter
Compléments alimentaires : quels rôles pour la santé de la peau ?
Savon de Marseille à l'huile végétales
Savon de Marseille à l'huile d'Olive
Technologie des microgranules myVeggie