"Twitter a tout intérêt à s'adapter au cadre juridique français"

Le réseau social Twitter, assigné devant la justice française après la diffusion de tweets antisémites, a "intérêt" à s'adapter aux cultures des pays dans lesquels il s'implante comme la France, a estimé mardi 8 janvier 2013 la ministre de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.

"Twitter vient d'ouvrir une antenne commerciale en France, et souhaite vraisemblablement s'installer en Europe, donc je pense qu'ils ont tout intérêt à s'adapter aux cultures juridiques et philosophiques et éthiques des pays dans lesquels ils souhaitent se développer", a-t-elle expliqué lors d'une interview sur LCI.

La ministre a assuré que le gouvernement français était "en discussions assez permanentes" avec les responsables du réseau américain et que ces derniers étaient tout à fait "réceptifs". 

"Il nous faut trouver un terrain d’entente"

Lors d'une audience de référé (procédure d'urgence) mardi au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris, Twitter a affirmé ne pas pouvoir communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de tweets racistes ou antisémites sans le feu vert de la justice américaine.

Le réseau social a été assigné en justice en novembre par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et par l'association "J'accuse - action internationale pour la justice" après la diffusion de tweets antisémites reprenant les mots clés #unbonjuif et #unjuifmort.

"La difficulté à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui, c'est que nous avons affaire à une entreprise qui a son siège aux Etats-Unis et où la conception de la liberté d'expression est peut-être plus extensive et donc il nous faut trouver un terrain d'entente", a poursuivi la (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

"Twitter a tout intérêt à s'adapter au cadre juridique français"
Tweets antisémites : Twitter attend l’avis des Américains
"SiJétaisNazi" ou les nouveaux tweets antisémites
Tweets racistes, homophobes… une concertation dès janvier
Racisme, homophobie : une année de polémiques sur Twitter
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.