Publicité

Turquie: le parlement turc ratifie l'adhésion de la Suède à l'Otan

La fin d'une négociation de longue haleine. Le parlement turc a ratifié mardi l'adhésion de la Suède à l'Otan, point final à vingt mois de tractations qui ont testé la patience des alliés occidentaux d'Ankara, désireux de faire front uni face à Moscou.

La candidature suédoise, qui ne nécessite plus désormais que le feu vert de la Hongrie, a été approuvée par les députés turcs avec 287 voix pour et 55 contre

"Aujourd'hui, nous avons fait un pas de plus vers l'adhésion à part entière à l'Otan", a réagi dans la foulée le Premier ministre suédois Ulf Kristersson sur le réseau social X (ex-Twitter).

Une réforme de la constitution suédoise pour Ankara

La Suède, en passe de devenir le 32e pays membre de l'Alliance atlantique, avait annoncé sa candidature en mai 2022, en même temps que la Finlande, admise en avril dernier.

Dans la foulée de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les deux pays voisins ont rompu avec des décennies de neutralité après la Seconde Guerre mondiale, puis de non-alignement militaire depuis la fin de la Guerre froide.

Pour satisfaire les exigences d'Ankara, la Suède est allée jusqu'à réformer sa Constitution et adopter une nouvelle loi antiterroriste, la Turquie accusant le pays nordique de mansuétude envers des militants kurdes réfugiés sur son sol, considérés pour certains comme terroristes par Ankara.

Article original publié sur BFMTV.com