Turquie: L'AKP demande une nouvelle élection à Istanbul

Le parti islamo-conservateur AKP du président Recep Tayyip Erdogan a officiellement déposé mardi un recours pour obtenir l'annulation des élections municipales du 31 mars à Istanbul et l'organisation d'un nouveau scrutin dans la plus grande ville de Turquie, rapporte la chaîne CNN Türk. /Photo prise le 31 mars 2019/REUTERS/Kemal Aslan

ISTANBUL (Reuters) - Le parti islamo-conservateur AKP du président Recep Tayyip Erdogan a officiellement déposé mardi un recours pour obtenir l'annulation des élections municipales du 31 mars à Istanbul et l'organisation d'un nouveau scrutin dans la plus grande ville de Turquie, rapporte la chaîne CNN Türk.

Le vice-président de l'AKP, Ali Ihsan Yavuz, a déposé son recours en remettant au Conseil électoral supérieur (YSK) trois valises peines de documents, ajoute CNN Türk.

Si ce recours est accepté, de nouvelles élections auront lieu à Istanbul le 2 juin. Dans le cas contraire, les résultats du premier scrutin seront définitivement validés.

Le candidat d'opposition du Parti républicain du peuple (CHP), Ekrem Imamoglu, est arrivé en tête à Istanbul alors que l'AKP et avant lui le Parti du bien-être, également issu de l'islam politique, ont contrôlé la ville pendant vingt-cinq ans.

Lors d'une conférence de presse la semaine dernière, le président Erdogan a jugé que l'avance du CHP à Istanbul était trop étroite pour que le parti d'opposition puisse se prétendre vainqueur. Selon lui, les élections à Istanbul ont été manipulées par le "crime organisé".


(Sarah Dadouch et Ezgi Erkoyun; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)