Publicité

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute

Alper Gezeravci, le tout premier astronaute turc est rentré chez lui lundi et a été accueilli en héros, présenté comme un symbole des progrès du pays dans les domaines de la technologie et de l’aérospatiale.

L'ex-pilote de chasse de 44 ans, a été accueilli par des enfants chargés de bouquets à l'aéroport Esenboga d'Ankara après un séjour privé de trois semaines dans la Station spatiale internationale.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a suivi de près la mission de Gezeravci, la déclarant "nouveau symbole d’une Turquie croissante, plus forte et affirmée", après que le pays ait célébré son centenaire l’année dernière.

Pour avoir accès à la station spatiale internationale, la Turquie a dû débourser environ 55 millions de dollars. C'était le troisième voyage de ce type organisé par Axiom Space, basé à Houston, avec la NASA et SpaceX.

L'expédition est considérée en Turquie comme une source de fierté nationale et un point culminant de son avancée technologique, notamment dans le domaine du développement aérospatial et militaire comme les drones aériens.

S'adressant aux journalistes devant un décor annonçant "la première mission spatiale habitée de Turquie", le ministre de l'Industrie et de la Technologie, Mehmet Fatih Kacir, a déclaré que la mission était "une première, mais ce ne sera pas la dernière. Une nouvelle page s’est ouverte dans le domaine des sciences et technologies spatiales pour la Turquie."

La Turquie a créé sa propre agence spatiale en 2018 et a annoncé qu'elle atterrirait sur la Lune d'ici 2026.

Alper Gezeravci a voyagé dans l'espace avec le colonel de l'armée de l'air italienne Walter Villadei et le Suédois Marcus Wandt, lui aussi ancien pilote de chasse. Ils étaient escortés par l'astronaute à la retraite de la NASA Michael Lopez-Alegria, qui travaille désormais pour Axiom Space.

L’équipage est revenu vendredi à bord d’une capsule SpaceX parachutée dans l’Atlantique au large des côtes de Floride.

En orbite, les astronautes ont mené des expériences scientifiques et discuté avec des écoliers et des responsables de leur pays. Ils ont profité de quelques jours supplémentaires à la station spatiale, en attendant que la météo s'améliore dans la zone d'amerrissage.