Tunisie-Le chef de file d'Ennahda brièvement hospitalisé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
TUNISIE: LE CHEF DE FILE D'ENNAHDA BRIÈVEMENT HOSPITALISÉ
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

TUNIS (Reuters) - Rached Ghannouchi, "speaker" du Parlement tunisien et chef de file du parti Ennahda, a été admis à l'hôpital dimanche, a-t-on appris de deux de ses conseillers, alors que le pays traverse une crise politique et que la formation islamiste modérée a accusé le président Kaïs Saïed d'avoir mené un coup d'Etat.

Les conseillers de Rached Ghannouchi, lequel est âgé de 80 ans, n'ont pas précisé les raisons de cette hospitalisation, qui intervient après que Ghannouchi a été soigné le mois dernier pendant une semaine après avoir contracté le COVID-19.

"Après plusieurs heures à l'hôpital militaire, Ghannouchi est retourné à son domicile et il va bien désormais", a dit par la suite l'un des conseillers.

Rached Ghannouchi avait déjà été brièvement admis à l'hôpital samedi.

Dans les rangs du parti Ennahda, la crise politique nationale a amplifié les divisions sur le leadership de Rached Ghannouchi, certains lui reprochant sa gestion face au "putsch" de Kaïs Saïed et ses choix stratégiques depuis les élections législatives de 2019.

(Reportage Tarek Amara, rédigé par Angus McDowall; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles