Tunis « regrette » la décision française de réduction des visas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Mardi, Paris a annoncé que l'octroi de visas à la Tunisie serait réduit de 30 % sur la base des chiffres de 2020. Une décision que « regrette » le président tunisien.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

RÉACTION. Après le Maroc et l'Algérie, la Tunisie s'est aussi exprimée par la voix de son président, lors d'un échange téléphonique avec Emmanuel Macron.

Après l'annonce de Paris de réduction du nombre de visas accordés aux ressortissants du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie, mardi, le président tunisien Kaïs Saïed a eu un entretien téléphonique samedi avec son homologue français Emmanuel Macron. Selon un communiqué officiel, le dirigeant tunisien a exprimé ses regrets face à la décision française. « Le président regrette la décision de réduire le nombre de visas accordés aux Tunisiens qui souhaitent se déplacer en France », a indiqué la présidence tunisienne sur sa page Facebook.

Selon la présidence à Tunis, lors de la conversation entre les deux chefs d'État, Emmanuel Macron a « déclaré que cette mesure pourrait être révisée ».

Le président Saïed lui a répondu que « la question de la migration irrégulière ne peut être abordée que sur la base d'une nouvelle vision », et que ce sera l'une des « priorités du nouveau gouvernement » tunisien, attendu d'un jour à l'autre.

Les deux chefs d'État ont abordé les questions migratoires lors de cette conversation téléphonique, et « sont convenus de renforcer la coopération bilatérale dans ce domaine », a pour sa part indiqué l'Élysée dans un communiqué.

Le Maroc et l'Algérie avaient déjà réagi, qualifiant le choix français d'« injustifié » pour l'un et convoquant l'ambassadeur français, pour Alger.

À LIRE AUSSI Maroc : « Derrière l'affaire des visas, une mini-guerre froide »

Calendrier institutionnel et international

Selon le communiqué de l'Élysée, le président Macron « a [...] 

Lire la suite

VIDÉO - Les Tunisiens inquiets de la réduction des visas pour la France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles