Les Tumblr qui ont marqué l’année 2012

Comment, vous n’êtes pas encore sur Tumblr ? Ce pourrait être votre résolution pour 2013. La plateforme de blogs a couvert de manière décalée les événements de l’année. Sélection de ce qui nous a marqués en 2012.

Les métiers

Quand je suis chargé d’une mission un poil répétitive (sur L'Enfer du stagiaire).

 

Commenter son métier avec des gifs animés fut la tendance majeure de cette année. Les bibliothécaires, les libraires, les Parisiens, les gays, les éditeurs, les hommes politiques, les doctorants, les RH, les stagiaires, les journalistes web, les diplomates s'y sont mis. Reste-t-il une activité qui n’a pas son Tumblr dédié ?

Cette mode est allée jusqu’à devenir un outil promotionnel, avec What should we call Girls, qui fait patienter les fans en attendant la reprise de la série "Girls".

En ce qui concerne le monde du travail, Urgent recherche stagiaire compile des offres de stage paradoxales. En quoi le boulot d’un stagiaire, a priori en formation, pourrait-il être urgent ?

Société

 

 

Les vieux en 2080 imagine les dialogues que pourront avoir les actuels trentenaires dans une cinquantaine d’années, combinant nouvelles technologies et problématiques liées au troisième âge.

Chers voisins regroupe les mots que se laissent les habitants d’immeubles, voisins et autres syndics, parfois violents ou carrément fendards. Respecte-toi est une police du look qui poste les photos de ses victimes. Rapperz on Instagram réunit les clichés pris par des rappeurs sur le réseau de partage de photos, avec beaucoup de bling bling à la clé. La même chez Rich Kids of Instagram, le quotidien de jeunes fortunés.

International

Les (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Les Tumblr qui ont marqué l’année 2012
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.