Publicité

Tuerie familiale à Palerme : en prison, le meurtrier toujours en proie à un « délire mystique »

L’auteur du triple homicide est comme rattrapé par ses démons. Giovanni Barreca, 54 ans, est actuellement détenu dans une prison italienne pour avoir torturé puis tué sa femme et leurs deux fils dans la région de Palerme, en Sicile.

Avec la complicité de sa fille de 17 ans, ce maçon avait avoué avoir organisé des rites sataniques pour « libérer » ses proches « du diable ». Les victimes avaient notamment été étranglées avec des chaînes et la mère de famille avait même été entièrement carbonisée, dans un fait divers qui a choqué toute l’Italie.

Dans sa cellule, « il voit le diable »

Depuis ces assassinats sanglants survenus mi-février, son auteur est toujours obnubilé par son fanatisme religieux. Après une rencontre avec le quinquagénaire derrière les barreaux, son avocat a demandé une évaluation psychiatrique du meurtrier, selon le récit de la Rai.

À lire aussi Triple homicide à Palerme sur fond de fanatisme : le drame familial qui choque l’Italie

« Il est encore en proie à une sorte de délire mystique, il voit le diable en prison, il prétend que le mal s’est emparé de son compagnon de cellule et qu’il veut le libérer » a raconté son conseil à nos confrères.

Son état mental bientôt examiné

D’après les enquêteurs, Giovanni Barreca aurait passé plusieurs coups de téléphone lors de la séance d’exorcisme où il a torturé puis tué de sang-froid sa femme Antonella Salamone, 40 ans. Avant de s’en prendre à leurs deux fils Emanuel, 5 ans, et Kevin, 16 ans, dans la mais...


Lire la suite sur ParisMatch